200 000 installations solaires électriques seront bientôt mises en place au Ghana.


Sans tomber dans le syndrome du cargo, cette initiative nécessite réflexion et approfondissement

(Agence Ecofin) – Le Ghana ambitionne de mettre en place 200 000 installations solaires électriques qui desserviront des ménages, des entreprises et des infrastructures publiques, a affirmé son président, Nana Akufo-Addo (photo). Ces unités électriques seront implantées aussi bien dans les zones urbaines que dans des communautés non-électrifiées.

L’initiative qui a été annoncée lors du lancement de l’Alliance Solaire Internationale (ISA) en Inde, fait partie de la volonté du pays de diversifier ses sources énergétiques.

« Le Ghana est situé au sud de l’Equateur et plusieurs endroits du pays jouissent d’un excellent ensoleillement. C’est malheureux que malgré l’abondance de ses ressources solaires, le pays ait un bouquet énergétique composé à 59% de fossile et à 40% d’hydroélectrique pour seulement 1% de solaire.», a affirmé le président.

Le pays ambitionne en outre d’établir 55 mini-centrales électriques d’une capacité moyenne de 100 KW qui fonctionneront grâce à la technologie photovoltaïque.

Le pays a actuellement un taux d’électrification de 80%.

Sources